3300 décès de plus à cause des canicules de 2015
10 octobre 2015
Santé

L’été 2015 a été très chaud en France, avec même trois périodes caniculaires de fin juin à début août. Et ces canicules ont causé la mort de 3300 personnes de plus que lors d’un été classique. Soit une augmentation de 6,5%.

Du 29 juin au 5 juillet
Ces sept jours ont été les plus terribles de l’été car sur cette courte période, 2000 décès en plus ont été enregistrés par rapport à la même période pour une année sans canicule, ce qui représente un bond de 10%.

Du 13 au 23 juillet 2015
Ce ne sont pas moins de 600 décès de plus qui ont été enregistrés pendant ces onze jours, ce qui équivaut à 3% de plus. La France entière a souffert d’une forte chaleur, mais c’est surtout le sud-est du pays qui a été le plus touché.

Du 5 au 9 août 2015
Cinq petits jours, mais une mortalité très forte cependant, avec 630 décès supplémentaires, soit une augmentation de 6,3% par rapport à la même période pour une année sans canicule.

Moins qu’en 2003
Au total, ces trois épisodes caniculaires cumulés, 6961 passages aux urgences ont été comptabilisés, ainsi que 2347 consultations auprès de SOS Médecins. Toutefois, et heureusement, nous sommes bien loin des 15000 décès qu’avait provoqués la grande canicule de 2003.