La nouvelle caution locative
15 février 2016
Economie

Un propriétaire bailleur exige toujours une caution locative à son locataire avant que celui-ci n’emménage dans son bien. Elle a pour but de le prémunir contre les loyers et les charges impayés.

Faute de cette caution locative, de nombreuses personnes en situation de précarité et certains jeunes actifs sont en grande difficulté pour accéder à un logement. Fort de ce constat, le VISALE (visa pour le logement et l’emploi) est entré en vigueur au 1er février 2016.

Ce visa pour le logement et l’emploi est financé par Action Logement. Cet organisme se porte donc garant pour 3 ans à la place d’un cautionneur classique. Le logement peut être vide ou meublé et doit constituer la résidence principale du futur locataire. Le montant du loyer et des charges ne doit pas excéder 1 500 euros pour Paris et 1 300 euros pour le reste de la France.

Pour être éligible au VISALE si vous avez moins de 30 ans, vous devez faire votre demande au maximum dans les 12 mois qui suivent la signature de votre contrat de travail. A noter que le montant du loyer et des charges d’un salarié en CDI doit être compris entre 30 et 50% de sa rémunération.

Si vous avez plus de 30 ans, vous êtes éligible au VISALE si votre contrat de travail n’est pas un CDI. Votre demande doit être effectuée dans les 3 mois qui suivent sa signature. Passé ce délai, ce sera trop tard.